GRDM-UCASM

GROUPE DE RECHERCHE SUR LA DIVERSITÉ ET LE MANAGEMENT

À la une ... Une nouvelle enquête présente le portrait des violences faites aux enfants et aux jeunes en Côte d'Ivoire

 

4 septembre 2020

 

Pour contrer les violences faites aux enfants, l'État ivoirien a un plan qui se décline en quatre axes.

1) La réduction de la violence physique perpétrée à l'encontre des enfants dans l'environnement familial, communautaire et scolaire;

2) L'amélioration de l'accès et l'utilisation des services de protection de l'enfant contre la violence ;

3) La réduction du taux de violence sexuelle chez les enfants avant 18 ans ;

4) L'amélioration de la coordination, la gouvernance et la communication des actions de lutte contre les violences faites aux enfants.

 

Source : 

Linfodrome soir Info-L'inter (2020). Côte d'Ivoire : Une enquête fait de graves révélations sur les violences faites aux enfants et jeunes Bakayoko-Ly Ramata réagit. 4 septembre 2020.

Consulté le 6 septembre 2020.

 

Ministère de la femme, de la famille et de l'enfant (2020). Violences faites aux enfants et aux jeunes en Côte d'Ivoire Le rapport d’enquête présenté et remis au gouvernement. Gouvernement de Côte d'Ivoire - Portail officiel. 3 septembre 2020.

 

Consulté le 6 septembre 2020.

À la une ... Un engagement mondial sur l'élimination des pires formes de travail des enfants

 

4 août 2020

 

Une première : Les 187 États membres de l'OIT ont ratifié la Convention no 182 (1999)

Grâce à la Convention no 182 les enfants seront protégés contre les pires formes de travail. Il s’agit en l’occurrence de l’esclavage, de l’exploitation sexuelle, de l’utilisation des enfants dans les conflits armés, de travaux dangereux illicites qui peuvent porter atteinte à la santé, à la moralité, ainsi qu’au bien-être psychologique des enfants.

Source : OIT (2020). La Convention de l'OIT sur le travail des enfants est universellement ratifiée. 4 août.

https://www.ilo.org/global/topics/child-labour/lang--fr/index.htm

Consulté le 4 août 2020.

À la une ... Journée internationale de la lutte contre la traite des personnes

 

31 juillet 2020

 

Lutter contre la traite des personnes

Cette journée est très importante et rappelle d’importantes initiatives en Côte d’Ivoire, telles que la Loi sur l’interdiction de la traite et des pires formes de travail des enfants (2010), la création du Comité National de Surveillance (CNS) (2011), l'adoption de la Loi sur la lutte contre la traite des personnes (2016), etc.

 

Source :

Abidjan.net (2020). Déclaration de la ministre Mariatou Koné à l’occasion de la Journée Internationale de la Lutte contre la traitre des personnes. 30 juillet.

https://news.abidjan.net/h/677270.html

Consulté le 31 juillet 2020

À la une ... La maladie de la COVID-19 provoque un augmentation du travail dangereux

 

2 juillet 2020

 

COVID-19

L'étude de la Fondation International Cocoa Initiative (ICI), effectuée entre le 17 mars et le 15 mai 2020, montre qu'il y a une augmentation de 16% à 19,4% d’enfants au travail (ou impliqués dans du travail des enfants).

 

Source : International Cocoa Initiative (2020). Le travail dangereux des enfants dans les communautés de la Côte d'Ivoire durant la COVID-19. Une analyse rapide basée sur les données recueillies pendant le semi-confinement. Juillet.

https://news.abidjan.net/documents/docs/ICI_rapid-analysis_VF.pdf

Consulté le 5 août 2020 

À la une .... Des équipements pour lutter contre le travail des enfants

 

26 juin 2020

 

Équipements de soutien

 

Le matériel (véhicules de type 4X4, motos, mobilier de bureau, etc.) remis par la Première dame ivoirienne Dominique Ouattara vise à permettre de lutter contre le travail des enfants.

 

Source :

Abidjan.net (2020). La police ivoirienne équipée en matériel pour la répression contre l’exploitation des enfants. 26 juin.

https://news.abidjan.net/h/675416.html

Consulté le 7 août 2020

À la une ... Le travail des enfants en hausse

 

12 juin 2020

 

COVID-19

 

L’étude conjointe de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) et de l’UNICEF montre que des millions d’enfants pourraient s’ajouter à la main-d’œuvre enfantine actuelle à cause de la maladie de la COVID-19. À cela s’ajoutent la possibilité d’une augmentation de travaux dangereux à accomplir, ainsi qu'une hausse des heures de travail pour les enfants déjà au travail actuellement.

 

Source :

Organisation Internationale du travail (2020). Selon l’OIT et l’UNICEF, le COVID-19 pourrait conduire des millions d’enfants supplémentaires à travailler.

https://www.ilo.org/global/about-the-ilo/newsroom/news/WCMS_747601/lang--fr/index.htm

 

Consulté le 28 juillet 2020.